Triballat Noyal se confie sur la gestion de la crise et offre 100 000 yaourts à plus de 20 hôpitaux

de | 9 avril 2020

Partagez cet article

Dans un article paru dans le Journal de Vitré, Olivier Clanchin, président du groupe Triballat Noyal, se confie sur la gestion de la crise du covid-19, anticipée dès le 26 février avec la création d’une cellule de crise : “Nous avons un peu d’activité en Chine. Nous étions donc déjà en veille et dans l’analyse de ce qui se passait sur leur marché. Cela nous a permis de nous préparer à ce qui allait nous arriver”.

Après l’annonce du confinement, “certaines activités du groupe se sont retrouvées « complètement à l’arrêt ». Comme la restauration hors domicile et « tout ce qui touche aux produits haut de gamme principalement vendus dans les rayons à la coupe ». En y ajoutant l’équipe commerciale, le groupe a été contraint de mettre en place rapidement du chômage partiel”, apprend-on. “Triballat Noyal a aussi mis en place le télétravail pour environ 15 % de ses collaborateurs”. Au total, “25 % des effectifs ne travaillent pas”. Parallèlement, Triballat a également dû faire face à une forte demande en lait, beurre ou yaourts.

Source : https://actu.fr/bretagne/noyal-sur-vilaine_35207/coronavirus-double-objectif-triballat-noyal-nourrir-francais-proteger-salaries_32708366.html

Par ailleurs, sur son compte LinkedIn, Triballat Noyal indique avoir offert près de 100 000 yaourts à plus de 20 centres hospitaliers, pour le personnel soignant et d’entretien. Il y a une semaine, Triballat avait communiqué sur un don à destination du CHU de Rennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.