Témoignage de Pierre-Alexandre Huber d’Ecoidées

de | 27 avril 2020

Partagez cet article

Pierre-Alexandre Huber.

Située dans un secteur particulièrement touché par le virus, Ecoidées* a été fortement impactée par la crise sanitaire actuelle. Sur 22 personnes, 9 ont présenté les symptômes à des degrés divers de gravité et 2 ont eu des décès dans leur famille. 1 droit de retrait a été exercé. 7 personnes ont pu continuer leur activité en télétravail mais au cœur de la crise seules 3 personnes ont pu continuer à maintenir une activité logistique minimale. La fermeture des centres de conditionnement (ESAT et maison d’arrêt de Strasbourg) a impliqué l’arrêt de la production et l’interruption des livraisons.

A l’heure d’aujourd’hui, Ecoidées attend la réouverture des ateliers de sous-traitants et travaille dans l’urgence à l’installation d’une ligne automatisée, sans pour autant pouvoir donner d’échéance pour sa mise en route. Dans l’attente de la reprise, le conditionnement des produits est fait sur place par les salariés, l’étiquetage des produits étant également confié à la famille des employés, aux parents et amis.

Toute l’équipe d’Ecoidées remercie toutes les personnes qui, directement par leur engagement ou indirectement par leurs témoignages de solidarité, leur ont exprimé leur soutien et leur amitié en cette période de crise majeure.

Pierre-Alexandre Huber

* La société Ecoidées est située dans le Bas-Rhin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.