Rallye, la maison mère de Casino, est placée en sauvegarde (Source : www.lepoint.fr)

de | 24 mai 2019

Partagez cet article

Photo AFP.

La holding, mais pas le groupe Casino, a été placée en sauvegarde. Deux administrateurs judiciaires ont été nommés. La cotation de l’entreprise avait été suspendue ce matin.

Coup dur pour le génie des finances Jean-Charles Naouri, PDG du groupe Casino. Une procédure de sauvegarde a été mis en place pour Rallye, la maison mère du distributeur alimentaire Casino. Ce sont les deux administrateurs judiciaires stars Hélène Bourbouloux et Frédéric Abitbol qui ont la charge de conduire cette procédure. Comme l’indique le site Service-public, « la sauvegarde est une procédure préventive qui doit permettre de traiter les difficultés d’une entreprise avant que celle-ci ne soit en cessation de paiement. Elle a pour but, par la mise en place d’un plan de sauvegarde, de permettre à l’entreprise de continuer son activité, au besoin en procédant à sa réorganisation, de maintenir l’emploi et d’apurer ses dettes. »

Comme nous l’expliquions dès octobre 2018, Rallye était à deux doigts de l’asphyxie financière. Sa dette s’élève à 3 milliards d’euros quand ses participations dans Casino (51,4 %) atteignent difficilement 1,5 milliard. Ces trois milliards de dette sont détenus en grande partie par une vingtaine de banques, dont les principaux établissements bancaires français. Hélène Bourbouloux et Frédéric Abitbol ont pour mission, entre autres, de négocier avec les créanciers soit un rééchelonnement de la dette soit un abandon – ce qui aurait pour conséquence de laisser les clés de l’entité aux créanciers -.

Une enquête ouverte

Depuis 2015, Rallye et Casino ont eu à faire face à deux campagnes de short-selling, c’est-à-dire de vendeurs à découvert, qui spéculent à la baisse, rendant les titres de ces deux entités ultra-volatils. C’est l’Americain Carson Block, qui, le premier, avait publiquement pointé le problème d’endettement de Rallye. Dans une note d’analyse, Block a mis en cause la sincérité des comptes, a dénoncé la complexité du groupe et celle de sa dette. Ce qu’avait contesté à l’époque Rallye et Casino. L’autorité des marchés français avait ouvert une enquête à la suite de cette première campagne.

https://www.lepoint.fr/economie/rallye-la-maison-mere-de-casino-est-placee-en-sauvegarde-23-05-2019-2314734_28.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.