Quand le e-commerce alimentaire doit faire face à une montée en puissance sans précédent – L’exemple de Greenweez

de | 27 avril 2020

Partagez cet article

Communiqué de presse

Anticiper autant que possible, repenser son activité, se concentrer sur la logistique, limiter le nombre de commandes pour satisfaire au mieux le plus grand nombre de clients, cela fait partie des nombreuses gageures auxquelles a dû faire face Greenweez – leader du bio en ligne, dont le volume de commandes depuis le début de la crise du Coronavirus a été multiplié par 5.

Romain Roy, fondateur de Greenweez déclare : « Le confinement a engendré sur l’ensemble du ecommerce de grosses difficultés économiques et des baisses de chiffres d’affaires, mais le ecommerce alimentaire fait exception à cette situation et connaît de gros volumes de croissance. Chez Greenweez nous avions réussi à anticiper un peu, mais bien sûr nous ignorions l’ampleur à venir de la crise sur le business. Alors que les consommateurs sont bloqués chez eux, notre site enregistre un nombre de commandes record. Personne n’étant capable de faire face du jour au lendemain à 5 fois plus de commandes, le plus difficile a été de répondre très vite à des problématiques logistiques très complexes. »

Le casse-tête des nombreux colis bloqués à l’annonce du confinement

Au moment de l’annonce de la fermeture des commerces, Greenweez a immédiatement mis en place une cellule de crise. A cet instant, près de 8 000 commandes étaient bloquées dans les points relais dans toute la France. Faute de savoir lesquels resteraient ouverts, Greenweez a pris aussitôt la décision de rembourser tous ses clients.

Le défi de la logistique : répondre à un volume de ventes 5 fois plus important

Face à la réaction de panique qui a suivi l’annonce du confinement (petite anecdote : un client a commandé 200 kg de pâtes !), les équipes de Greenweez ont dû s’organiser aussitôt pour revoir toute la logistique. Dans ses entrepôts, Greenweez doit d’abord faire face à une baisse de productivité due aux gestes barrière et à l’absentéisme. A ce moment-là, retrouver le niveau de productivité antérieur était déjà un challenge. Or, les commandes ont tout d’abord été multipliées par 2 puis par 5. Il a fallu recruter massivement au sein des entrepôts, avec les difficultés que cela implique actuellement. Pour gagner du temps, les produits arrivent désormais quasiment tous par palettes homogènes, ce qui simplifie le traitement et le stockage.

La nécessité de réduire le nombre de commandes pour satisfaire le plus grand nombre de clients

Dès le tout début avril, il a été nécessaire de limiter le nombre de commandes pour être en mesure de traiter l’ensemble des commandes clients de façon satisfaisante et de respecter les délais annoncés aux clients. Cette situation n’est pas idéale, mais l’objectif étant bien sûr qu’elle se résorbe vite, ce qui est actuellement en cours. Le panier moyen, qui est de 110 €, a augmenté de 40%. Il comporte avant tout de l’alimentaire : les  pâtes, le riz, la farine, la poudre à lever, le chocolat pâtissier et le papier toilette sont les plus demandés. Quant aux délais ils sont désormais rallongés ; il faut compter une dizaine de jours pour être livré.

Un atout important : l’expérience des filiales de Greenweez en Espagne et en Italie

Greenweez a aussi pu profiter du retour d’expérience de ses sites espagnols et italiens qui ont été confinés avant eux. Leur approche dans la gestion de la crise alors qu’ils devaient affronter les mêmes problématiques de logistique a été précieuse. Ainsi, le service des achats avait anticipé autant que possible le confinement français en stockant le maximum de marchandises.

« Greenweez le Marché » : le service de livraison spécifique pour l’Ile-de-France connaît un succès important

Le nombre de commandes a considérablement augmenté depuis le début du confinement, tout comme le panier moyen qui est de 110 €. Le service, qui normalement, livrait les consommateurs franciliens de toutes leurs courses bio et écolo du quotidien a dû s’adapter également. Les consommateurs sont désormais livrés dès le lendemain de leur commande alors qu’en temps normal, Delifresh qui assure le service de livraison, livrait le jour même sur des créneaux de 2 heures. Romain Roy ajoute : « Nous nous projetons bien sûr dans l’après Covid et préparons la sortie de crise. Le mode de consommation des Français va changer et les volumes vont rester durablement plus importants. Cette crise va ramener les consommateurs vers le e-commerce alimentaire, vers le bio et
vers la logique des circuits courts. » Et il conclut : « Pour ce qui est de notre fonctionnement en interne, nous étions déjà adeptes du télétravail et nous continuerons à le développer encore plus. Et d’un point de vue personnel, j’entends bien continuer de recourir à la visio-conférence et ainsi limiter les multiples déplacements entre notre siège situé en Haute-Savoie et les nombreuses réunions qui se tiennent à Paris ». Greenweez apporte sa contribution sociale à la crise actuelle puisque la société a offert son soutien aux hôpitaux en reversant 50 000 € à l’APHP. Autre attention à destination de tous les soignants : ils bénéficient d’une expédition prioritaire de leurs courses et d’une réduction de 10%.

A propos de Greenweez
Créé en 2008 par Romain Roy, Greenweez.com est le leader du bio en ligne. Il propose plus de 20 000 produits bio et/ou écologiques répartis en 8 univers : épicerie et boissons bio, alimentation bébé bio, enfant, beauté et hygiène, santé et bien-être, entretien, cuisine, maison et extérieur. Le site, qui a été racheté par Carrefour en juin 2016, compte 800 000 clients. En septembre 2018, Greenweez a acquis PlanetaHuerto, son homologue espagnol, leader du bio en ligne sur toute la péninsule ibérique. En octobre 2019, Greenweez fait l’acquisition de Sorgente Natura, le leader italien de la vente en ligne de produits bio spécialisés. Installé en Haute-Savoie, sur les bords du Lac d’Annecy (à Saint-Jorioz), Greenweez emploie 50 salariés en France, 50 en Espagne et 30 en Italie.

www.greenweez.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.