L’après Covid-19 : les premières leçons à tirer pour la bio

de | 1 juin 2020

Partagez cet article

Sauveur Fernandez.

Le confinement et la crise du coronavirus ont fait exploser la vente en ligne alimentaire, obligeant les magasins bio à réagir dans l’urgence.  Selon notre expert, Sauveur Fernandez, qui alerte dans nos colonnes depuis 2015 sur le besoin urgent pour la distribution spécialisée d’intégrer une vente omnicanale performante, “l’effet confinement est finalement une chance pour la bio spécialisée, car il oblige, certes dans la douleur et la précipitation, à combler cette trop grande lacune pendant qu’il est encore temps. Si tel n’avait pas été le cas, les magasins bio se seraient trouvés dès 2023 en grave situation d’infériorité par rapport à la GMS, avec un retard quasi impossible à rattraper”.

Vente en ligne, nouveau locavorisme, chaîne agroalimentaire résiliente, solidarité, lien social, biodiversité… Comment le coronavirus influence-t-il à moyen et long terme sur ces tendances ? L’analyses de Sauveur Fernandez et les premières leçons à tirer sont à retrouver dans le dernier numéro de Bio Linéaires. En version digitale en accès libre et offert ICI. Et en version papier bientôt dans vos boîtes aux lettres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.