En Pays de la Loire, le marché bio pèse 513 millions d’euros soit 5,6 % du marché national

de | 24 juin 2020

Partagez cet article

L’Observatoire Régional de l’Agriculture Bio des Pays de la Loire vient de paraître avec un focus sur le marché et la distribution bio de la région. Ce zoom sur le volet aval offre un éclairage intéressant sur la situation des magasins bio en région même s’il s’agit d’une photographie d’une région en particulier. Les Pays de la Loire contribuent à hauteur de 5,6% (plus de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires) du marché bio national de 9,1 milliard d’euros en 2018 (achat des ménages).

143 magasins bio en 2019 

Côté distribution (source : Bio Fichiers), la région compte – pour le réseau GSA et commerces généralistes – 1 411 points de ventes en 2019 dont 51% de commerces intégrés et 49% de commerces indépendants organisés.
Concernant la distribution spécialisée, la région compte 143 magasins bio en 2019. Le réseau Biocoop occupe 40% du parc du commerce spécialisé bio, avec 58 magasins. Il est suivi de Biomonde et La Vie Claire avec respectivement 11 et 10 points de vente. Accord Bio représente un groupement associatif de 7 magasins indépendants en région et Chlorophylle une coopérative de 7 magasins implantés dans l’agglomération nantaise.

Répartition du nombre de points de vente par enseigne bio. Source : Bio Fichiers

Source : Bio Fichiers.

Parmi les enseignes qui ont connu une évolution de leur parc de magasins : 

  • Biocoop, Biomonde et la Vie Claire voient leur surface moyenne stagner 
  • Les magasins indépendants regroupent les plus petits points de vente et leur surface moyenne ont tendance à diminuer (-16% vs 2018)  
  • Natureo dont un magasin a fermé, voit sa surface moyenne s’accroître de 15% par rapport à 2018

Pour l’année 2019, l’ensemble des magasins spécialisés bio des Pays de la Loire totalise un effectif de 785 employés. Biocoop reste le plus grand pourvoyeur d’emploi du commerce spécialisé bio dans la région. La coopérative Chlorophylle en est le second. Les enseignes Naturalia, Biocoop et Chlorophylle sont celles qui compte le plus d’employé/100m2 de linéaires.

Un marché bio ligérien à 513 millions d’euros

Selon l’Agence Bio, le marché bio ligérien, s’élèverait à 513 millions d’euros et pèserait pour environ 5,6% du marché bio national en 2018. La GMS (hyper et supermarchés) occupait 43% des parts de ce marché. En 2019, les ventes bio représentent 5,5% des ventes totales alimentaires dans les hypermarchés et supermarchés de la région En 5 ans, le chiffre d’affaire des PGC alimentaires bio a doublé pour atteindre dans le circuit GMS près de 260 millions d’euros.
La crèmerie et l’épicerie constituent plus des 2/3 des ventes réalisées en hyper et supermarché dans la région. Si une croissance des ventes est constatée pour toutes les familles de produits bio, elles sont plus dynamiques pour certaines familles. C’est dans la catégorie Traiteurs/mer/surgelés que la hausse des ventes est la plus forte, avec +30.2% pour la famille surgelés/glaces ; en épicerie salée les légumes secs progressent de 25,3%. La croissance des ventes dans la catégorie crèmerie est particulièrement importante pour les produits laitiers (beurre, yaourts et autres desserts lactés), et dans une moindre mesure pour les œufs (+13,8%) ; la vente des boissons alcoolisées est tirée en particulier par la sous-famille de produits bières/cidres (+26%).

Les produits régionaux plus représentés en magasin bio

Interbio Pays de la Loire a également mis en place un outil d’observation en GMS et magasin bio afin d’identifier notamment la présence de produits locaux / régionaux dans les rayons ; selon cette enquête il apparaît que l’offre locale / régionale est davantage représentée en magasin spécialisé bio (compote, farine, œufs, confiture, pomme de terre, poulet, jambon blanc…) comme le montre le graphique ci-dessous. 

MDD = marque de distributeur ; MP = marque propre ; ML = marque locale.

Membres du comité de pilotage: Interbio Pays de la Loire, Bio Linéaires, CCI de Maine-et-Loire, chambres consulaires IBPL, DRAAF, conseil régional, Synadis Bio, CRMA, FCD, Réseau Vrac, Association de consommateurs IBPL.

close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.