Biocoop se mobilise pour soutenir la production française bio de fruits et légumes

de | 31 mars 2020

Partagez cet article

Communiqué de presse, 31 mars 2020

DEPUIS TOUJOURS ENGAGES AVEC NOS PAYSAN.NE.S ASSOCIE.E.S
BIOCOOP SE MOBILISE ET S’ENGAGE À SOUTENIR
LA PRODUCTION FRANÇAISE BIO DE FRUITS ET LÉGUMES

Pour les producteurs français de fruits et légumes, la fermeture des restaurants et des cantines, puis plus récemment des marchés primeurs, a été un coup dur. Ils ont perdu une bonne partie de leurs débouchés pour écouler leur production. Une situation préoccupante à laquelle vient s’ajouter le manque de main d’œuvre pour planter, semer, récolter…
Face au COVID-19 et à ses premières répercussions sur le monde paysan, la coopérative Biocoop lève son étendard et soutient plus que jamais ses filières fruits et légumes. Biocoop est une coopérative qui réunit en son sein les producteurs sociétaires (3 200 fermes). Ainsi, solidarité et consommation responsable et citoyenne sont plus que jamais les maîtres mots qui font écho chez Biocoop en cette période inédite.

BIOCOOP ET LES PRODUCTEURS, ÇA NE DATE PAS D’HIER !

Depuis toujours, Biocoop soutient les filières priorisant l’origine France et en faisant du local une de ses priorités absolues, pour une agriculture biologique, française de qualité. Plus de 80% de l’offre fruits et légumes est d’origine française et ce toute l’année … et ce ratio atteint les 91% si on écarte les bananes.
Les producteurs français sont au cœur de notre projet, de nos préoccupations, de nos relations, et ce depuis plus de 30 ans !

Au-delà de son rôle de distributeur, Biocoop est aussi acteur du développement et de la structuration des filières agricoles biologiques. Aujourd’hui, avec sa section agricole, elle réunit 20 groupements (qui représentent 3 200 fermes) dont 6 dans le secteur des fruits et légumes. Tous respectent un cahier des charges exigeant et sont parties prenantes de la coopérative, de son fonctionnement et de sa stratégie. Plus que jamais, le pionnier de la bio s’est mobilisé autour de ses six groupements de producteurs de fruits et légumes (Bio Breizh, Bio Centre Loire, CABSO, Norabio, Solebio, Uni-Vert) pour soutenir leur activité soumise aujourd’hui à rude épreuve. Un encouragement favorisé par le fonctionnement inclusif et inédit de Biocoop : nos Paysan.ne.s Associé.e.s. A savoir : des hommes et des femmes engagés dans la coopérative Biocoop pour proposer le meilleur de la bio paysanne. Ils prennent part aux décisions de la coopérative, au même titre que les magasins et les associations de consommateurs. La situation particulière que nous vivons ne modifie en rien la façon de travailler de Biocoop avec les
producteurs.

BIOCOOP, SOLIDAIRE DES FILIÈRES BIO FRANÇAISES

Chez Biocoop, le rayon fruits et légumes est un rayon phare si ce n’est LE rayon phare. Les clients sont intransigeants sur la qualité de l’offre, ils savent pourquoi ils viennent en magasins, ils ont confiance. L’ambition de Biocoop est de rester irréprochable et de prouver chaque jour son rôle de spécialiste. Aujourd’hui, Biocoop, en soutien à ses producteurs, appelle à un comportement responsable et citoyen pour soutenir la production française en grande difficulté. La coopérative s’engage, elle, à respecter ses engagements volume pris avant la crise afin de maintenir l’équilibre de ses producteurs.

3 QUESTIONS à David Siffert, Directeur du secteur fruits et légumes chez Biocoop

Quelles sont les mesures/engagements pris(es) par Biocoop pour venir en aide aux producteurs de fruits et légumes ?
« Chez Biocoop, nous nous engageons au maintien des volumes engagés et des prix. Toutes les semaines, nous échangeons avec nos groupements de producteurs pour trouver des solutions concrètes aux aléas qu’ils rencontrent. Acter la surveillance des prix pour contrer toute tentative de spéculation est un des points clés. Et, pour les producteurs qui en font la demande, nous pouvons procéder à une anticipation des règlements. »

Sentez-vous un recul des ventes de fruits et légumes ces derniers jours ? Comment vous organisez-vous en interne pour inverser la tendance ?
« Les ventes se stabilisent, nous continuons à avoir une croissance moyenne supérieure à 20% depuis ces 3 dernières semaines. Ce sont plus les allers-retours de décalage entre la demande et l’offre qui nous impactent. Nous sommes amenés à réajuster très fréquemment nos commandes et cela perturbe les expéditions de
nos producteurs. À titre d’exemple, nous avons connu dans la même semaine une croissance de +6% et de +69%. Ces à-coups, associés à de nouveaux modes d’organisation en télétravail sont les principales difficultés auxquelles nous devons faire face pour l’instant. »

Le local et la saisonnalité font partie intégrante des valeurs de Biocoop. En quoi les mesures prises par Biocoop sont-elles différentes de celles prises par d’autres acteurs de la distribution ?
« Nous restons fidèles à nos engagements, que le volume de production soit présent ou pas. La priorité est au 100% origine France. Pour exemple, Biocoop n’a jamais importé de fraises hors France, et ne le fera pas, même en cas de pénurie. Le décalage entre le discours et la réalité peut être flagrant lorsque l’on visite
certains rayons concurrents qui font très fortement appel à de l’import tout au long de l’année ! »

 

PAROLES DE PRODUCTEURS

Stéphane Durand, Coopérative Bio Centre Loire Paysan associé Biocoop

Stéphane Durand « La situation inédite que nous traversons est révélatrice des liens qui nous unissent dans nos territoires, avec nos clients, nos voisins, mais aussi entre producteurs au sein de notre coopérative, et avec Biocoop. Plus que jamais pour nous ces liens font sens et sont une force. Dès le début de la crise, le dialogue avec Biocoop a permis de réajuster les efforts de chacun pour être le plus efficace possible dans notre mission commune de continuer à nourrir nos concitoyens. Ce fut aussi l’occasion de se rappeler nos valeurs communes de commerce équitable avec une totale transparence sur les prix et un refus catégorique de spéculation. Aussi, de nombreuses initiatives locales d’entraide et des candidatures spontanées nous permettent de faire face, aujourd’hui, au manque de main d’œuvre sans dommage. »

Mathieu Lancry, Coopérative Norabio
Paysan associé Biocoop

Mathieu Lancry « Le sociétariat Biocoop permet une discussion permanente entre Biocoop et les groupements sociétaires. Le cadre du commerce équitable nous permet de planifier de manière pluriannuelle en définissant des tunnels de prix basés sur les coups de production. Nous pouvons donc aborder les problématiques que nous rencontrons les uns et les autres pour trouver les meilleures réponses face aux différentes situations et ceux même sans le coronavirus. Aujourd’hui, la prise en compte des problématiques de confinement à tous les échelons de la chaine alimentaire permet une solidarité entre les salariés et les producteurs. Les services de Biocoop notamment fruits et légumes organisent des points téléphoniques pour relever les problèmes et y remédier le mieux possible. Une réunion avec le directeur de l’offre a été organisé pour mettre en avant les produits à forte valeur ajoutée (type fraise ou asperges) afin que les consommateurs puissent les acheter dans un contexte incertain où la consommation se fait sur les produits de première nécessité. »

A propos de Biocoop
Leader de la distribution alimentaire biologique spécialisée en France depuis plus de 30 ans, Biocoop repose sur un réseau d’indépendants engagés – consommateurs, producteurs, salariés, commerçants –, tous décisionnaires, qui croient à l’intelligence collective pour produire et consommer autrement. En 2019, ce modèle coopératif unique regroupe plus de 630 magasins (dont +70 ouverts en 2019) et 3 200 fermes partenaires. Précurseur et moteur, Biocoop revendique “l’agriculture biologique pour tous” et inscrit sa démarche au cœur d’une charte appliquée par l’ensemble des acteurs du réseau. Biocoop comprend également 3 filiales : STB (Société de Transport Biocoop); Biocoop Restauration et DEFIBIO qui accompagne financièrement ses partenaires professionnels (producteurs, transformateurs, magasins).

Une réflexion au sujet de « Biocoop se mobilise pour soutenir la production française bio de fruits et légumes »

  1. lombard

    A quand le drive dans les Biocoop ?
    j’adore ces petites coopératives et les produits respectueux des producteurs et du bio à des prix corrects.
    Merci d’exister

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.