Biocoop et Ethiquable lancent un nouveau label “Bio Équitable en France”

de | 1 juin 2020

Partagez cet article

Après la Fnab qui a lancé son label de commerce équitable (“Biologique, Français, équitable”), en début d’année, Biocoop et la scop Ethiquable viennent d’annoncer la création d’un nouveau label, “Bio Équitable en France” qui, comme son nom l’indique, promeut également le commerce équitable dans les échanges nord-nord.

A lire aussi -> Biocoop ambitionne de construire un nouveau label de commerce équitable

Derrière cette initiative, 27 groupements de producteurs (4000 fermes) travaillant avec les deux coopératives. Le cahier des charges s’appuie sur les chartes internes développées pour les marques “Ensemble” de Biocoop, pour le réseau bio, et “Paysans d’ici” de Ethiquable, distribué uniquement en GMS. Car ce label, ouvert à tous, a vocation à être présent sur tous les circuits de distribution – réseau spécialisé bio et grande distribution. Christelle Garnier, administratrice Biocoop, agricultrice et vice-présidente de la Cocebi Bio Bourgogne présente à Bio Linéaires la raison d’être de ce nouveau label.

Christelle Garnier, administratrice Biocoop, et vice-présidente de la Cocebi.

Bio Linéaires : Pourquoi Biocoop et Ethiquable ont-ils souhaité créer ce nouveau label ?
Christelle Garnier : Ce label a été lancé par des groupements de producteurs de Biocoop et Ethiquable, dont certains travaillent d’ailleurs pour les deux entités. On s’est rendu compte que nos deux démarches – les marques “Ensemble” pour Biocoop et “Paysans d’ici” pour Ethiquable – étaient très proches mais restaient des cahiers des charges internes ce qui nous a motivé pour lancer cette nouvelle aventure. Les groupements de producteurs se sont réunis pour construire ce cahier des charges commun, auquel sont aussi inclus les transformateurs. 

Pourquoi ne pas vous être tourné vers un label de commerce équitable déjà existant comme Biopartenaire ?
C. G. : On a proposé un partenariat à Biopartenaire mais qui n’a pas voulu que cette démarche soit présente dans les deux réseaux de distribution, les produits “Paysans d’ici” d’Ethiquable étant distribués uniquement en GMS (Ndlr : le label Biopartenaire certifie uniquement des produits distribués en réseau spécialisé bio). Lorsque nous avons souhaité lancer un label national, on s’est dit qu’il ne fallait pas le restreindre à un seul réseau de distribution car c’était l’empêcher de se déployer, le logo AB est lui-même dans tous les réseaux de distribution.

Le label “Bio Équitable en France” a-t-il vocation à remplacer la marque “Ensemble” de Biocoop ?
C. G. : Biocoop, souhaitant mettre l’accent sur ses MDD, a développé une nouvelle charte graphique qui offre aux produits Biocoop une meilleur visibilité. Demain, un produit “Ensemble” deviendra un produit “Biocoop” avec, dans cette nouvelle charte graphique, soit le logo “Avec nos paysan.e.s associé.es” lancé pour valoriser les produits des 20 groupements sociétaires Biocoop (Ndlr : logo ci-contre), ou le label “Bio Équitable en France”.

Ce cahier des charges peut-il être repris par d’autres ?
C.
G. : Le cahier des charges appartient à “Bio Équitable en France”, le but est de l’ouvrir nationalement. Si une entreprise veut en bénéficier elle doit contacter l’association qui a un comité de labellisation avec des audits externes. Ce cahier des charges va au-delà du cahier des charges bio européen, c’est de la bio +. Le nom de “Bio Équitable en France” a été choisi avec les consommateurs. Il y a de nombreux logos de commerce équitable, quand on n’est pas spécialiste, on peut s’y perdre un peu en tant que consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.